Votre première visite gratuite en Minifiv
icon phone

0 800 943 804

FR
< Traitements de fertilite

Méthode ROPA

La méthode ROPA est une technique de reproduction assistée dont les initiales se réfèrent à la Réception des Ovocytes de la Part de la Partenaire

Avec ce traitement de fertilité, on utilise les ovocytes d'une des 2 femmes du couple, qui seront ensuite fécondés avec le sperme d'un donneur. L'embryon issu de la fécondation sera transféré dans l'utérus de la femme receveuse.

La méthode ROPA offre la possibilité de vivre la maternité de manière partagée, de sorte que les deux femmes qui forment le couple partagent le processus et s’impliquent activement de la même manière.  Il s’agit d’une avancée dans les techniques de fertilité pour que les couples formés de femmes puissent être mères avec toutes les garanties médicales et de santé.

La méthode ROPA avec une stimulation minimale consiste en un traitement de fécondation in vitro avec une faible stimulation dans lequel les deux femmes participent, l'une est celle qui donne son ovule  et l’autre sera la femme gestante.

Il faut considérer aussi que la femme enceinte peut également influer sur l'embryon. Il a été démontré qu’il existe une communication entre l’embryon et l’endomètre pouvant modifier l’information génétique du futur enfant; Cela signifie que, bien que la mère enceinte ne transmette pas son ADN au bébé, cela a une influence sur son développement. Si le fait d’être une mère biologique est important pour vous, la méthode ROPA est la meilleure option.

 

Dans quels cas la méthode ROPA avec stimulation minimale est conseillée?

Couples de femmes qui souhaitent opter pour une maternité partagée, afin que les deux femmes participent au processus s’impliquant activement de la même manière.

Total: 3.550 € Total + sperme d'un donneur: 3.880 €
En savoir plus sur le financement

Les étapes du traitement de Méthode ROPA

1. Premier examen de la patiente

La première étape suivie lors de l’application de la méthode ROPA consiste à réaliser un examen des deux femmes concernées pour, en fonction des indications du spécialiste et du souhait du couple, définir quelle femme portera l’enfant et quelle femme apportera les ovules.

Par la suite, le traitement débutera par une échographie réalisée dans les 2-3 premiers jours du cycle de manière à ce que le spécialiste puisse vérifier si la stimulation peut être entreprise ou non chez la patiente.

2. Stimulation de l’ovaire par prise oral de médicament et d’hormones auto-injectables pour permettre à celui-ci de produire un plus grand nombre d’ovocytes.

Dans une mini FIV, la stimulation de base repose sur la prise de citrate de clomifène, un médicament administré oralement, peu cher et sûr, qui permet à l’ovaire de produire un plus grand nombre d’ovocytes que lors d’un cycle naturel. Selon la réponse obtenue, il peut être nécessaire de prescrire des hormones en auto-injections, faciles à réaliser et à des doses très faibles, ce qui permet de réduire les coûts et le nombre d’injections par rapport à une FIV classique. Au cours de ce processus, moins invasif, la patiente consultera de manière routinière son gynécologue pour vérifier via une échographie que tout se déroule normalement.

3. Maturation des ovocytes

Une fois qu’ils ont atteint la taille idéale, et après avoir vérifié les niveaux d'œstradiol et de progestérone, les ovocytes passent à l’étape de maturation via l'administration sous forme d’injection ou d’inhalation d’un produit qui permettra de pouvoir les extraire et les féconder dans les 36 à 40 heures qui suivent.

4. Ponction folliculaire permettant d’obtenir tous les ovocytes disponibles

Cette phase est indolore, ne dure pas plus de 15 minutes et est réalisée par voie vaginale sous sédatif. La patiente ne restera pas plus de 2 heures dans la clinique.

5. Fécondation de l’ovule par les spermatozoïdes d’un donneur dans le laboratoire.

L’insémination sera effectuée via une FIV classique ou une ICSI en recourant pour cela à un échantillon de sperme parfaitement approprié, prélevé dans notre banque de sperme.

6. Observation des embryons obtenus en laboratoire

Les embryons demeurent dans l’incubateur durant 2 à 6 jours. Pendant cette période, les embryons non viables seront écartés et seuls 1 ou 2 embryons seront transférés.

7. Préparation de l’endomètre et transfert des meilleurs embryons

Parallèlement à la stimulation ovarienne, l'endomètre de la patiente qui portera l’enfant doit être préparé pour pouvoir accueillir les embryons. Pour cela, on utilise le cycle naturel de la femme ou un produit administré oralement ou en sous-cutané en recourant à l’échographie pour pouvoir déterminer le moment opportun pour procéder au transfert. Le transfert embryonnaire est un processus rapide et indolore qui n'exige ni sédatif ni hospitalisation.

8. Test de grossesse

Il est réalisé entre 10 et 12 jours après le transfert et permet de vérifier le résultat obtenu.

Équipe humaine
Minifiv compte avec une grande équipe de spécialistes dans le domaine de la procréation assistée qui possèdent une longue expérience en gynécologie, embryologie, urologie et andrologie, c’est-à-dire toutes les spécialités du domaine de la reproduction.
Dr. Alfonso Bermejo
Directeur Médical
En savoir plus >
Dra. Bárbara Castro
Gynécologue
En savoir plus >
Dra. Sara Fernández
Gynécologie
En savoir plus >

Questions les plus fréquentes

Nous répondons à vos questions les plus courantes

Quels sont-ils les critères à respecter par une donneuse d’ovocytes? arrow down

  • Âge entre 18 et 35 ans.
  • Exploration gynécologique complète qui évalue le bon fonctionnement de l’appareil reproducteur.
  • Étude psychologique complet, réalisé par notre équipe spécialisée.
  • Absence de maladies héréditaires.
  • Absence de maladies sexuellement transmissibles (VIH, hépatites, syphilis…).
  • Caryotype normal.

Comment réalisons nous la sélection d’une donneuse d’ovocytes? arrow down

L’équipe médicale est la responsable de réaliser la sélection de la donneuse d’ovules, tout en garantissant une ressemblance phénotypique (race, couleur de peau, taille et poids, couleur des yeux et des cheveux,…) et immunologique (groupe sanguin,…) avec la receveuse.

Conformément à la Loi sur les techniques de procréation assistée, le don d’ovocytes est anonyme et volontaire. Par conséquent Minifiv ne révèle pas l’identité des donneuses ou des receveuses. En revanche, pour le bon suivi de la grossesse, nous pouvons informer la receveuse sur le groupe sanguin et l’âge de la donneuse.