icon phone

0 800 943 804

FR

Clinique de procréation médicalement assistée

En savoir plus sur les cliniques de procréation médicalement assistée Minifiv Découvrez notre équipe et nos installations.

Pourquoi Minifiv?

Au-delà de disposer d'un matériel de toute dernière génération, Minifiv vous accueille dans des locaux spacieux et modernes qui présentent le grand avantage de permettre d’effectuer tous les traitements au même endroit puisque nous disposons d’une équipe d'anesthésistes, de chirurgiens et un laboratoire. La grande qualité et l'efficacité des services proposés sont ainsi garanties et le soin apporté aux gamètes et aux embryons de nos patients est optimal.

Vos coordonnées

Équipe humaine

Minifiv compte avec une grande équipe de spécialistes dans le domaine de la procréation assistée qui possèdent une longue expérience en gynécologie, embryologie, urologie et andrologie, c’est-à-dire toutes les spécialités du domaine de la reproduction.

Dr. Alfonso Bermejo
Directeur Médical

Maitrise Universitaire en Médicine auprès de l’Université de Alcalá, Spécialisation en Gynécologie et Obstétrique après 4 ans d’internat à l’Hôpital Universitaire de

En savoir plus >
Dra. Bárbara Castro
Gynécologue

Maitrise Universitaire auprès de l’Université de Santiago de Compostela, elle a réalisé sa spécialisation en Gynécologie et Obstétrique auprès de l’Hôpital Universitaire de La Pa

En savoir plus >
Dra. Sara Fernández
Gynécologie

Diplômée en médecine de l'Université d'Oviedo, elle effectue sa spécialité en gynécologie et obstétrique à l'hôpital universitaire de La Paz, où elle exerce en tant<

En savoir plus >
Dr. Alberto Rodríguez
Gynécologie et Obstétrique

Le Dr Rodríguez est diplômé en médecine de l'Université Autonome de Barcelone et s'est spécialisé en gynécologie et obstétrique à l'Hôpital Severo Ochoa de Madrid. En savoir plus >

Voir plus d'équipe Voir moins d'équipe

Notre histoire

Minifiv a été fondée en 2013 à Madrid dans le but de proposer une alternative à tous les couples et à toutes les mères célibataires à la recherche d’un traitement différent, moins agressif pour leur santé. Nous avons à ce jour réalisé plus de 2 800 cycles en cinq ans et plus de 600 enfants sont nés grâce aux traitements suivis dans notre clinique.

2013
Ouverture de la clinique et accueil de notre premier patient.

9 septembre

2013
Première ponction - première patiente enceinte

18 octobre

2013
Première BHCG + après un cycle de miniFIV

31 octobre

2013
Première biopsie des testicules - récupération des spermatozoïdes d’un homme ayant subi une vasectomie.

29 novembre

2013
Première insémination artificielle - Grossesse obtenue

23 décembre

2014
Première naissance avec miniFIV, après insémination artificielle.

2 septembre

2014
Première naissance avec miniFIV, après un cycle de FIV avec stimulation minimale.

1er octobre

2014
Premier cycle de diagnostic préimplantatoire avec biopsie embryonnaire

5 mai

2015
Nous accueillons notre 1000e patiente.

29 septembre

2016
Premier nouveau-né sain après diagnostic préimplantatoire avec biopsie embryonnaire.

5 juin

2017
Nous accueillons notre 2 000e patiente.

10 mars

2018
Naissance du 600e enfant après traitement dans notre clinique.

1er septembre

2018
Nous accueillons notre 3 000e patiente.

26 septembre

Mini FIV clinique

Minifiv dispose pas seulement des matériaux de dernière génération, mais aussi d’installations grandes et modernes qui apportent un atout très important:  tout le traitement est réalisé dans la même clinique, avec une équipe complet d’anesthésie, chirurgie et laboratoire. Tout cela permet que les services offerts soient toujours de la meilleure qualité et que le suivi des gamètes et des embryons soit optimal.

Découvrez les avis de nos clients

Des récits de nos clients vous attendent tout près

Connaissez-les

Comment nous trouver?

Clínica Minifiv.

C/ Santiago de Compostela 88

28035 Madrid

Comment nous trouver?

Accès en voiture : Par la M30, sortie « Avenida de la Ilustración »

Accès en métro : Station Avenida de la Ilustración

Accès en autobus : Lignes 83, 12 et 4