Votre première visite gratuite en Minifiv
icon phone

0 800 943 804

FR
Conseils et recommandations 03 Jul 2019 | By Minifiv

Quels sont les bénéfices de l'acide folique?

La plupart des femmes savent que nous devons commencer à prendre de l’acide folique lorsque nous avons décidé de chercher la grossesse ou dès que nous avons découvert que nous sommes enceintes. La plupart des gynécologues spécialistes de la fertilité et de la gestation le recommandent, mais savons-nous vraiment ce que c’est et quels en sont les avantages?

Dans l’article d’aujourd’hui, nous parlerons de cette vitamine si importante pour le bon développement du fœtus pendant les mois de grossesse et nous donnerons aussi quelques conseils sur les doses et les modes de consommation.

Qu’est-ce que l’acide folique?

L’acide folique est le jumeau synthétique du folate, une forme de vitamine B. De manière générique, on peut dire que l’acide folique intervient dans la formation de nouvelles cellules, ce qui chez une femme enceinte est au plus haut niveau. C’est pourquoi nous établissons souvent un lien entre les deux concepts. Toutefois, cette vitamine n’est pas nécessaire uniquement à cette époque de la femme, mais elle est également indiquée en cas de cancer, de diabète, d’Alzheimer ou de troubles cardiaques, entre autres.

Parmi les principaux avantages que cette vitamine peut offrir au bébé, on peut citer la réduction des risques tels que:

  • Anomalies du tube neural comme la spina bifida
  • Malformations cardiaques congénitales du fœtus.
  • Défauts orofaciaux.
  • Fente palatine.
  • Faible poids à la naissance.

La consommation d’acide folique a également été associée à une plus faible probabilité d’avortements involontaires, d’accouchement prématuré, de pré-éclampsie, etc.

acide folique

Comment et depuis quand prendre de l’acide folique?

La quantité, le temps et le mode d’administration de l’acide folique sont les trois principaux problèmes qui se posent à une femme enceinte ou à la recherche de la grossesse.

La dose habituellement indiquée est de 400 microgrammes par jour, soit 0,4 mg chaque jour. Atteindre cette quantité uniquement avec l’alimentation est difficile. Il est donc recommandé de prendre des compléments vitaminiques dont la quantité d’acide folique ne dépasse pas la quantité quotidienne recommandée.

La prise de doses plus élevées n’a généralement pas d’effets majeurs, mais il faut toujours consulter un spécialiste, car une consommation plus élevée que celle qui est indiquée pourrait entraîner la toxicité. En général, on ne conseille pas de doses supérieures à 1 mg.

Pour nous donner une idée et comprendre l’importance des suppléments, seulement 50% du folate alimentaire est absorbé par nos organismes, tandis que l’acide folique des compléments vitaminiques est absorbé à 100%. En outre, une partie du folate peut être éliminée ou détruite par la cuisson et le stockage.

En tout cas, les aliments qui contiennent le plus de folates sont : la levure de bière, le soja, les fruits secs, les légumes à feuilles vertes comme les épinards, les lentilles, le foie ou les fruits comme l’orange, les bananes fraises et le melon.

En ce qui concerne le temps, de nombreuses femmes commencent à prendre de l’acide folique une fois qu’elles sont enceintes, bien que les experts conseillent de commencer pendant la recherche de la grossesse. En effet, il devrait être consommé entre 1 et 3 mois avant la conception et, au moins, pendant le premier trimestre de la grossesse, même s’il est convenable pour de nombreuses femmes de continuer à en consommer jusqu’à l’accouchement.

Chez Minifiv, nous conseillons la supplémentation en acide folique dès le début du traitement. En outre, nous insistons sur le fait qu’il est essentiel de toujours les prendre sous la supervision appropriée d’un spécialiste afin d’éviter les effets toxiques éventuels d’une overdose, non seulement de l’acide folique, mais aussi des autres vitamines que contiennent généralement ces compléments tels que l’iode, le fer ou la vitamine D.