Votre première visite gratuite en Minifiv
icon phone

0 800 943 804

FR
Fertilité 26 Jan 2018 | By Minifiv

Quelles sont les options pour des couples de lesbiennes d’être mères?

L’absence de partenaire masculin n’est plus un empêchement pour la conception.

L’absence de partenaire masculin n’est plus un empêchement pour la conception. Les familles composées de deux mamans sont déjà une réalité, et c’est parce que de plus en plus de couples homosexuels féminins ont recours à la reproduction assistée pour avoir un enfant en commun. Être mères lesbiennes est aujourd’hui possible grâce à l’usage du don de sperme dans les techniques reproductives telles que l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro (FIV). Les différentes variétés de reproduction dont disposent deux femmes pour réaliser leur rêve de former une famille au-delà de leur union sentimentale sont:

- Insémination artificielle de donneur FIV avec sperme de donneur 

MiniFIV avec sperme de donneur 

- Méthode ROPA (Réception d’Ovules du Partenaire)

Nous vous détaillons ci-dessous chacune des alternatives qu’ont les couples de lesbiennes pour devenir mères.

Insémination artificielle de donneur (IAD)

Il s’agit de déposer un échantillon de sperme d’un homme jeune et sain dans l’uterus d’une des femmes du couple dans l'attente qu’un des spermatozoïdes soit capable d’arriver jusqu’aux trompes de Fallope, féconder l’ovocyte et obtenir l’embryon. Ensuite, cet embryon devra descendre jusqu’à l’utérus et s’y implanter. Comme ça, la grossesse débute.

La femme qui va recevoir le sperme doit se soumettre à un processus de stimulation ovarienne préalable permettant de contrôler le moment de l’ovulation. Il est ainsi possible de programmer l’insémination en la faisant coïncider avec l’ovulation ce qui fait augmenter la possibilité de succès.

Pour plus d'information sur ce processus, nous te conseillons de lire cet article: L’insémination artificielle

Fécondation in vitro ou FIV

La FIV est une autre option possible pour être réussir une grossesse. Elle est un peu plus complexe que l’insémination artificielle, mais elle retombe de même sur une des deux femmes. Cela consiste à extraire les ovules de l’ovaire après un processus de stimulation ovarienne à l’aide d’un traitement hormonal à grandes doses. Puis ces ovules sont fécondés en laboratoire avec des spermatozoïdes d’un donneur anonyme. Les embryons obtenus de cette union sont ensuite transférés à l’utérus de la femme qui va concevoir dans le but de leur implantation et le début de la grossesse.

Si tu veux plus d’information sur la FIV et ses différences avec l’insémination artificielle, lis cet article: Fécondation in vitro conventionnelle

MiniFIV ou FIV c’est stimulation minimale

La miniFIV c’est une alternative à la FIV conventionnelle pour laquelle sont employées moins de doses de stimulation hormonale. L’objectif est de faire de ce processus un traitement plus naturel et économique, avec moins d’effets secondaires et les mêmes probabilités de succès.

Bien que l’application de doses d’hormones plus basses donne lieu à l’obtention d’un plus petit nombre d’embryons, ceux-ci sont de très bonne qualité, ce qui permet d’obtenir des taux de grossesse semblables à ceux de la FIV conventionnelle mais avec de nombreux avantages comme: Moins de frais, Moins de temps en salle d’opérations et moins d’anesthésie, Plus de naturalité, Moins de piqûres, Moins de stress pour la patiente.

Suis ce lien pour découvrir plus d’avantages et d’information sur le processus de MiniFIV: Bénéfices de la stimulation ovarienne douce.

Méthode ROPA

Dans toutes les options détaillées ci-dessus c’est une des deux femmes qui participe de la conception du point de vue du traitement. Cependant, les deux seront considérées mères et, donc, également responsables de l’éducation et l’entretien du futur bébé.

La méthode ROPA n’est qu’un processus de fécondation in vitro, soit conventionnel soit par miniFIV, dans lequel les deux femmes du couple participent de manière active dans la quête de la grossesse et la conception. Comment? Vous vous demanderez. En divisant le processus de FIV en deux parties et en donnant la fonction reproductive des deux femmes.

Obtention des ovules: Une des deux femmes se soumet au procès de stimulation ovarienne et à la ponction folliculaire (enlace) pour l’extraction des ovules.Transfert embryonnaire: l’autre femme est celle qui se soumet à la préparation endométriale pour recevoir les embryons, c’est-à-dire, c’est à elle que l’on va transférer l’embryon et, de ce fait, celle qui sera enceinte et accouchera.

Comme vous pouvez voir, la méthode ROPA permet de partager la procréation, puisqu’une des futures mamans apporte la charge génétique à l’enfant en commun, tandis que l’autre mènera à terme la grossesse et l’accouchement.

Si vous êtes un couple de lesbiennes et vous recherchez la maternité, chez Minifiv nous vous aidons à y arriver d’une manière plus simple et naturelle. Consultez-nous sans engagement.