Votre première visite gratuite en Minifiv
icon phone

0 800 943 804

FR
Infertilité 27 Apr 2018 | By Minifiv

Pourquoi est-il-si difficile de parler de stérilité et de reproduction assistée?

La reproduction assistée est encore aujourd'hui un sujet tabou dont la majorité de femmes et de couples préfèrent ne pas parler ouvertement.

La reproduction assistée est encore aujourd'hui un sujet tabou dont la majorité de femmes et de couples préfèrent ne pas parler ouvertement.

Malgré la demande croissante des traitements reproductifs, de fertilité et de stérilité cela sont toujours des concepts "cachés" qui se dissimulent dans une société apparemment avancée. La science progresse à pas gigantesques mais elle ne va pas toujours de la main de la société.

La médecine reproductive permet que beaucoup de femmes et de couples pas capables de concevoir puissent réaliser leur rêve d'avoir un enfant et, cependant, ce rêve ne peut pas librement s'exposer devant une société capable de "se télé transporter" à travers Internet et de voyager à la Lune mais incapable de comprendre une grossesse qui surgit dans un laboratoire.

Peut-être une femme est-elle une mère moins bonne pour avoir cherché une aide pour atteindre le bonheur de la maternité? Pourquoi doit-elle se cacher? Peut-être un homme est-il moins homme parce qu'il a des problèmes de fertilité? Pourquoi doit-il se taire ? 

J'ai un problème de fertilité

De la même façon qu'avec le diabète ou l'asthme, il n'est pas nécessaire de proclamer à haute voix que l'on est infertile mais ce n'est pas non plus quelque chose dont il faut avoir honte ou se sentir coupable.

Dans le cas des hommes, de nos jours, nous continuons d'associer, sans aucune raison, fertilité et virilité et, probablement, c'est la raison pour laquelle la stérilité masculine se cache.

En ce qui concerne les femmes, en plein XXIe siècle, la maternité est encore, en général, "notre plus grand travail social" et, donc, ne pas pouvoir atteindre la grossesse suppose un stigmate.

Actuellement, la stérilité est vécue en silence et traitée uniquement dans le domaine du couple ou, tout au plus, le cadre familial. Bien qu'il soit vrai que socialement de plus en plus de barrières tombent et on assume de plus en plus le besoin croissant de la médecine reproductive, il y a encore un long chemin devant nous.

Le manque d'information technique et émotionnelle autour de la fertilité, la stérilité et la reproduction assistée, c'est peut-être une autre des raisons principales pour lesquelles il est aussi difficile de parler de ces sujets.

Dans ce sens, le blog de Minifiv est notre grain de sable pour vaincre le défi social de connaître mais aussi de comprendre et d'assumer le besoin de plus en plus grand de la médecine reproductive.

Ni la société devrait avoir peur de demander, ni le demandé devrait fuir les questions qu'on lui pose. La stérilité est une altération que présentent de plus en plus de femmes et de couples et en parler ouvertement, c'est parfois d'une grande aide.

Il est vrai qu'assumer qu'un problème de fertilité existe n'est pas facile, mais ce doit être le premier pas et, après cela, il faut l'affronter de la meilleure manière possible. Heureusement qu'aujourd'hui il existe une grande variété de traitements et de techniques de reproduction assistée permettant de donner la solution à la majorité des cas de stérilité. C'est cela que nous devons retenir: un problème qui a une solution, n'est pas un problème, ce n'est qu'une mauvaise passe. 

Nouveaux modèles de famille

Dans le cas des mères célibataires par choix et les couples de lesbiennes, l'imposture est plus voyante, puisque la nécessité de reproduction assistée est évidente pour pouvoir avoir des enfants à cause de l'absence du composant masculin nécessaire à la procréation.

Le don de sperme et les traitements reproductifs sont une condition sine qua non pour la formation de ces nouveaux modèles de famille et, donc, le tabou n'est pas la reproduction assistée en soi mais, plutôt, la condition de famille alternative ou non traditionnelle.

Même si celui-ci a aussi été un sujet difficile à introduire dans la société encore aujourd'hui, on rencontre toujours des adversaires, l'acceptation et la normalisation de ce type de familles surmonte petit à petit le rejet.

Chez Minifiv nous croyons en les personnes et, indépendamment de leur situation personnelle et familiale, nous cherchons la meilleure façon de les aider à réaliser leur rêve d'être pères et mères grâce à la reproduction assistée. Pour cela, nos traitements cherchent la simplicité et le naturel de la conception, favorisant ainsi la facilité et le bien-être de nos patients.

En outre, nous offrons un appui psychologique pour les aider à affronter le besoin du traitement et à surmonter les difficultés qui se présentent encore dans la société actuelle.