Votre première visite gratuite en Minifiv
icon phone

0 800 943 804

FR
Études sur l’infertilité 14 May 2019 | By Minifiv

L'hormone anti-müllerienne

L'hormone anti-müllerienne, HAM ou AMH, c'est une hormone reproductive utilisée pour mesurer la fertilité féminine puisqu'il s'agit d'un indicateur de la réserve ovarienne chez la femme.

À différence d'autres hormones sexuelles utilisées pour évaluer la fertilité, l'AMH présente un avantage et c'est qu'elle peut être mesurée à n'importe quel moment du cycle, étant donné que ses valeurs ne changent pas tout au long de celui-ci.

Un autre aspect positif de l'AMH en tant que mesureur de fertilité c'est qu'elle n'est pas influencée par la prise de contraceptifs ou des situations spécifiques comme la grossesse ou un traitement de fertilité.

Nous allons détailler ci-après l'information sur cette hormone et sa relation avec la fertilité de la femme.

Mesurer la réserve ovarienne

L'étude basique de fertilité d'une femme, appuyée sur la mesure de la réserve ovarienne, se réalise en analysant principalement trois paramètres:

  • Les hormones au troisième jour (FSH, LH, prolactine et estradiol)
  • La numération de follicules antraux (NFA) qui sont les structures ovariennes où mûrissent les ovules.
  • L'hormone anti-müllerienne.

L'évaluation conjointe de ces trois aspects permet de prédire la quantité et la qualité des ovules que possède une femme à un moment donné de sa vie reproductive.

Pour pouvoir évaluer l'AMH il suffit d'obtenir un échantillon du sang de la patiente. Comme nous avons déjà dit l'échantillon peut être obtenu à n'importe quel moment du cycle. En outre, il n'est pas nécessaire que la patiente soit à jeun pour la prise de sang.

Valeurs d'AMH

L'Hormone anti-müllerienne est libérée par l'ovaire durant la vie reproductive d'une femme. Les valeurs pendant l'enfance sont faibles et c'est à partir de la puberté qu'elles augmentent en raison du début de l'ovulation. C'est à partir de 22-25 ans environ que commence la diminution progressive de cette hormone jusqu'à son épuisement total avec la ménopause.

Les valeurs d'AMH oscillent entre 0 et 12 ng/ml même si les valeurs habituelles en termes de fertilité sont situées entre 0 et 4 ng/ml.

Comme nous avons déjà dit il est essentiel d'analyser l'AMH en même temps que d'autres paramètres reproductifs; néanmoins, d'une façon indicative nous pouvons présumer un état de fertilité féminine en fonction de la valeur d'AMH:

  • Réserve ovarienne faible: 0'2-1 ng/ml
  • Réserve ovarienne normale ou moyenne: 1-3 ng/ml
  • Réserve ovarienne élevée: valeurs au-dessus de 3 ng/ml

Il est important de tenir compte de l'unité de mesure indiquée dans l'analyse. Nous parlons généralement de ng/ml quoique dans certaines occasions les résultats de cette hormone sont exprimés en pmol/l. Le facteur de conversion est de 7.14 environ. Cela veut dire qu'une valeur d'AMH de 10 pmol/l correspond à 1.4 ng/ml.

Un niveau d'AMH élevé, au-dessus de 3 ou 4 ng/ml indique une très bonne réserve ovarienne, c'est-à-dire un nombre important d'ovules. Cependant cela peut donner lieu à soupçonner la présence d'ovaires polykystiques.

Nous devons aussi faire attention quand nous réalisons un traitement de stimulation ovarienne et que la patiente a une valeur élevée d'AMH car le risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne est plus élevé. En ce sens avoirs recours à la MiniFiV pourrait être une bonne voie pour éviter les possibles effets secondaires d'hyperstimulation.

Si tu veux analyser ta valeur d'AMH et étudier ta fertilité, consulte nos spécialistes.