Votre première visite gratuite en Minifiv
icon phone

0 800 943 804

FR
Conseils et recommandations 14 Jun 2018 | By Minifiv

Dépression à cause de l'infertilité? Combats-la

L'infertilité c'est une altération qui affecte non seulement la forme physique mais aussi la santé émotionnelle.

L'infertilité c'est une altération qui affecte non seulement la forme physique mais aussi la santé émotionnelle. Anxiété, frustration, culpabilité, incertitude ou inquiétude sont quelques uns des principaux sentiments expérimentés pare les femmes et les couples quand ils sont confrontés à un problème de fertilité les empêchant de réaliser leur rêve d'avoir un enfant.

En de nombreuses occasions l'interaction de ces sentiments mène les patients à une montagne russe émotionnelle qui peut aboutir à une dépression ou à des périodes d'instabilité émotionnelle difficiles à surmonter.

Chez Minifiv nous croyons qu'il est fondamental d'assumer et de faire sienne l'infertilité avant de commencer le traitement et le suivre seulement quand on aura l'attitude et le désir nécessaires pour chercher la grossesse. C'est pour cela que nous disposons d'assistance psychologique spécialisée de Mª Ángeles Urrea Martínez.

Accompagnement émotionnel

L'appui et l'accompagnement des spécialistes en fertilité et reproduction assistée est fondamental dans chacune des étapes du chemin vers la maternité, non seulement au début mais aussi pendant le traitement et, ensuite, tout au long de la grossesse.

Afin de pouvoir supporter ce chemin qui, dans certains cas peut être long, il est nécessaire d'avancer pas à pas, en surmontant chaque étape de la course jusqu'au but: la naissance de notre bébé.

1. Comprendre et assumer l'infertilité

Quand on diagnostique chez un couple une incapacité de concevoir de façon naturelle le premier pas est de comprendre ce qu'est l'infertilité. Nous devons suivre un processus de compréhension et assumer le problème. C'est ce que certains connaissent comme "deuil de la maternité", un deuil qui doit se faire sans amener au désespoir ni à la dépression.

Colère, frustration, vide et impuissance sont le plus souvent les sentiments ressentis face au diagnostic. Suivent la culpabilité, la crainte et l'inquiétude. Pour surmonter ces sentiments et écourter le deuil nous devons toujours garder à l'esprit l'idée suivante: un problème ayant une solution n'est pas un problème, donc, luttons pour la trouver.

De même, quand une femme décide d'être mère célibataire par choix ou quand un couple de lesbiennes cherche à agrandir la famille, ils doivent accepter l'idée qu'elles ont besoin d'aide, en particulier en ce qui concerne le don du sperme. En tous les cas nous devons être capables de surmonter les craintes, laisser les inquiétudes de côté et entreprendre le voyage avec optimisme.

2. Affronter le traitement de reproduction assistée

Bien qu'il puisse paraître que le plus compliqué est d'assumer le problème, chercher des solutions génère aussi stress, anxiété et sentiments nouveaux. Nous devons être capables de réunir la force nécessaire pour franchir cette étape du chemin. Nous devons être conscients de la possibilité de rencontrer des embûches et être assez fort pour les surmonter. A ce point-là l'aide psychologique est cruciale, en plus de retrouver des méthodes de relaxation comme le sport ou la méditation avec pour objectif de réduire le stress et que l'organisme soit capable de supporter le traitement de la meilleure façon.

La technique de Minifiv est une alternative à la fécondation in vitro conventionnelle qui utilise des doses douces de médication hormonale, ce qui réduit les effets secondaires, diminue la durée du traitement et réduit les frais. Tout cela permet de diminuer le stress et l'inquiétude associée à la reproduction assistée, et ainsi faciliter le voyage des futurs pères et mères.

3. Attente des résultats et de la grossesse

Après l'application du traitement, on dirait que tout est fini, mais il reste toujours une dernière marche: le résultat. L'attente du résultat est une étape pleine de nervosité et d'anxiété. Si celui-ci est négatif, les sentiments négatifs resurgissent. Nous voulons reprendre une phrase: les choses que nous souhaitons très fort n'arrivent pas toujours du premier coup mais, finalement, si nous luttons fort elles arrivent.

Si, au contraire, le résultat du test de grossesse est positif, la joie et  l'euphorie sont immenses, cependant il faut toujours avoir à l'esprit que le voyage n'est pas fini. Commence à présent l'étape finale: les mois de gestation. Pendant cette dernière période il peut encore être nécessaire d'avoir un accompagnement émotionnel car la grossesse est une situation hormonale spéciale pleine de changements et de sensations nouvelles. Chez Minifiv nous voulons vous donner tout le courage et l'appui nécessaire pour assumer les différents problèmes de fertilité et affronter la nécessité d'un traitement reproductif. Nous voulons vous accompagner dans votre lutte pour vaincre l'infertilité et réaliser ensemble le rêve d'avoir un bébé en bonne santé à la maison.